Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/09/2008

DE LA VIE EN SURNOMBRE

ded050a256efdc261548d3d7271fd2e3.jpg

 

Vois, je vis. Mais de quoi ? Ni l’enfance, ni l’avenir

 

ne diminuent. De la vie en surnombre

 

me jaillit dans le cœur.

 

 

Rainer Maria Rilke - Lou Andreas-Salomé, Correspondance, Gallimard, p. 372

 

20:35 Publié dans La poésie des autres

Les commentaires sont fermés.